Edito – L’alcool, immunisé scientifiquement et culturellement

Novembre 2021, une balle perdue touche un automobiliste qui succombe de cette blessure. Le chasseur mis en cause est amené devant la justice et l’événement bénéficie d’une couverture médiatique énorme. Les accidents de chasse représentent 133 décès par an en moyenne. La consommation d’alcool qui engendre de son côté 49 000 décès par an, n’est que rarement clouée au pilori alors que les scientifiques ne cessent d’alerter sur ses effets néfastes. Ces deux phénomènes diffèrent, mais victime d’un chasseur ou d’un chauffard alcoolisé, la responsabilité reste dans le même camp. Pourtant l’alcool semble porteuse d’une immunité à toutes épreuves et peu importe le domaine.

La consommation d’alcool s’est banalisée dans les médias. Les Français ont acclamé la réouverture des bars à la sortie du confinement et le journal télévisé a célébré le fait de pouvoir boire des pintes de bière dès 10 h du matin. Alors que la mortalité liée à l’alcool est plus élevée en France qu’ailleurs en Europe, la loi Evin du 10 janvier 1991 ne reconnaît ici rien d’illégal. Aucune marque de boisson n’apparaît à l’écran durant ces reportages. L’image festive de l’alcool s’adapte plus rapidement que la législation en vigueur.

Plus étonnant alors que, l’alcool et tout particulièrement le vin, sont délétères pour la planète, ils restent épargnés par les instances écologiques. La viticulture conventionnelle constitue pourtant l’une des activités agricoles les plus demandeuses de produits phytosanitaires. Cela entraîne de la pollution des sols et des eaux, mais aussi un appauvrissement de la biodiversité locale. Une solution face aux ravages de l’alcool serait peut-être de pointer du doigt ce mode de production. Les militants écologistes auraient alors un rôle à jouer dans cette lutte.



Citer ce billet
camillebasile (2022, 1 mars). Edito – L’alcool, immunisé scientifiquement et culturellement. Le Grand public. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qt9z

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search