Histoire appliquée, histoire bafouée

Créée en 2018, la chaîne YouTube Histoire Appliquée a déjà atteint plus de cent mille abonnés. Son auteur, Thibault Hycarius (Gagnage de son vrai nom), a su séduire son public avec ses vidéos de vulgarisation, ses expériences de reconstitution, mais surtout grâce à ses critiques de films historiques.

Histoire Appliquée se démarque avec son slogan vendeur : « Si l’histoire se raconte, elle peut aussi se vivre ». Thibault Hycarius, créateur et narrateur de cette chaîne de médiation sur l’histoire a choisi de décortiquer les superproductions historiques pour en rappeler quelques vérités.

Passionné de matériel de guerre et de vêtements anciens, il aborde à chaque épisode une nouvelle tenue représentative de l’époque. Son objectif : signaler les erreurs et les imprécisions des films qu’il choisit de traiter. « Les films historiques propagent la majorité des idées reçues » a l’habitude de dire le vidéaste. Alors, avec une tasse de thé à la main, il plaisante sur la biographie des personnages incarnés. Sur un ton léger, il expose avec brio les particularités des armes, accessoires et costumes des différents peuples présents dans le film analysé. Accompagnés d’illustrations de références, il offre un petit aperçu de l’authenticité derrière ces productions grand budget. Intégré sur Twitch, l’auteur d’Histoire Appliquée s’attaque également à l’étude des éléments historiques des jeux vidéos. Très conviviale, l’analyse s’effectue tout en répondant aux questions posées en direct par les internautes.

Désabusé par les costumes de l’armée Nilgaardienne dans la série The Witcher (produite par Netflix, basée sur les romans d’Andrzej Sapkowski), Thibault Hycarius s’est permis d’imaginer des alternatives, basées sur son expertise en histoire matérielle. Les réalisations sont plaisantes et moins excentriques. Mais la nécessité de répondre à ces critères de réalisme paraît ridicule dans une œuvre de fiction, où l’imaginaire a toute sa place. La question de sa légitimité se pose. Regarder un film historique par le biais de la vérité stricte ne rend pas justice à la licence artistique nécessaire à l’œuvre. Les films historiques ne prétendent pas être des documentaires et possèdent une part de fiction. Cela n’empêchera jamais personne d’apprécier une œuvre pour ce qu’elle est : un mélange de fiction et de réalité.

La médiation historique a pris beaucoup d’ampleur sur les chaînes YouTube. La plupart proposent des vidéos d’explications simples et didactiques, et bien qu’il se distingue grâce au format unique de ses vidéos, Histoire Appliquée est loin d’être le seul à associer l’histoire à des œuvres contemporaines. Le youtubeur Nota Bene a conçu une série exposant les nombreuses influences de la période médiévale dans ces romans. Sur le blog Antiquipop, c’est l’Antiquité qui est mise à l’honneur. Large source d’inspiration, des références sont retrouvées partout dans la culture moderne, comme nous le démontre ce blog. Il est, par exemple, fascinant de découvrir les idéologies de l’Antiquité classique parmi les paroles de groupes de métal français. Cinéma, littérature, musique ou même publicité, quel que soit le sujet, il est toujours étonnant de remarquer ce qu’on avait raté.

Source image : histoireappliquee.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search