Les “facts boxes”, des outils intéressants pour prendre des décisions mieux informées pour sa santé

Quand il s’agit de prendre une décision relative à sa santé, on s’en remet souvent à son médecin généraliste ou spécialiste. À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer qui a lieu le 4 février 2022, les “fact boxes” du Harding Center ambitionnent de mieux expliquer les bénéfices / risques des vaccins, de certains traitements ou du dépistage des cancers.

Fact box” du Harding Center sur les bénéfices / risques de la mammographie pour le dépistage du cancer du sein

Le Harding Center de l’Université de Potsdam propose depuis novembre 2017 une “fact box”, actualisée régulierement, qui doit aider les femmes à peser les avantages et les inconvénients de la détection précoce du cancer du sein par le dépistage par mammographie. Les informations et les chiffres affichés dans cette box sont présentés comme étant “basés sur les meilleures preuves scientifiques actuellement disponibles”.

Le cancer du sein représente la première cause de décès par cancer chez la femme en France. Pour le détecter précocement, un programme national de dépistage est organisé sur l’ensemble du territoire depuis 2004. Cette opération d’envergure cible l’ensemble des femmes de 50 à 74 ans qui ne présentent ni symptôme, ni facteur de risque autre que leur âge. Pourtant, le dépistage précoce du cancer du sein suscite des controverses scientifiques et son rapport bénéfices / risques est sujet à discussion. Un possible surdiagnostic est notamment pointé du doigt, qui amènerait à détecter des cancers qui n’auraient de toute façon pas évolué. Ce surdiagnostic n’est pas sans conséquences physiques et psychologiques pour les patientes.

La “box” montre que le dépistage par mammographie a réduit le nombre de femmes décédées d’un cancer du sein de 1 sur 1 000. Mais sur 1000 femmes ayant participé au dépistage, 100 ont été victimes d’une fausse alerte et 5 femmes atteintes d’un cancer non évolutif ont inutilement subi une ablation partielle ou complète du sein.

Si cette box présente les preuves scientifiques considérées comme les plus fiables à ce jour, elle ne formule aucune recommandation quant au bien-fondé de se soumettre au dépistage. Il s’agit de fournir l’information la plus claire et la plus lisible possible, et de laisser la patiente se forger sa propre opinion.

La box ne mentionne pas que d’autres facteurs, notamment génétiques, peuvent être pris en compte et modifier sensiblement le rapport bénéfices / risques. À l’heure de l’avènement de la médecine personnalisée, cette approche généralisante par le biais d’infographies forcément réductrices a-t-elle réellement un sens ? Probablement, si cela porte à la connaissance du grand public des données scientifiques sous une forme accessible, et que les patients peuvent alors questionner ces données et engager une discussion avec leur médecin.

Source image : hardingcenter.de/en


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search