Edito – Rapporter plus de médailles des JO, et si cela passait par la science ?

Au retour des JO d’été 2020 de Tokyo, décalés en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19, le Président Macron a accueilli les médaillés olympiques et paralympiques avec un discours à la saveur aigre-douce. S’il a félicité et remercié les athlètes, sa phrase la plus remarquée a été : “le bilan global de ces Jeux olympiques n’est pas tout à fait au niveau que nous attendions”. Pour les JO de Paris 2024, il faudra faire “beaucoup plus”. Les athlètes ont fait savoir leur mécontentement et Teddy Riner a répondu : “La France est une grande nation de sport mais se dire qu’on va faire 90 médailles à Paris 2024, non. […] Il fallait investir déjà sept ans en arrière dans le sport, massivement.”   

Ce qui a été retenu de cette allocution, c’est principalement cette controverse. Et c’est dommage, car au sein de ce discours-fleuve se trouvait une idée intéressante : le Président encourageait à “[s’appuyer] sur la science, sur l’expertise”. Il est effectivement plus que temps d’insuffler une véritable culture scientifique dans le monde sportif français. Il faut plus d’encadrants formés dans les facultés des sciences du sport, à même d’apporter les acquis de la littérature scientifique la plus récente sur le terrain. L’enjeu pour ces sport scientists  est d’aider les sportifs à améliorer leurs performances.

Concernant la controverse sur l’engagement financier de l’Etat, selon Emmanuel Macron il “[fait] déjà beaucoup” pour le sport, et il fait même “plus que les autres”. Les autres ? Le chef d’État a en fait les yeux rivés outre-Manche : “nos voisins britanniques […] investissent aujourd’hui moins de crédits publics que nous, ils ont pourtant des résultats supérieurs aux nôtres”. Cela fait plusieurs années que les Britanniques recourent aux services des sport scientists. Et si le secret de leur succès résidait justement dans cette approche scientifique du sport ? 




Citer ce billet
Céline Goffette (2022, 1 février). Edito – Rapporter plus de médailles des JO, et si cela passait par la science ? Le Grand public. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qt9q

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search