Ni choux, ni cigognes : une vidéo qui dérange

Le Vaisseau, la Cité de la Science version Strasbourgeoise, propose de nombreux ateliers scientifiques pour les enfants de 3 à 14 ans. L’eau, les animaux, la logique et la biologie humaine sont des thèmes que les enfants peuvent encore découvrir en s’amusant, mais plus celui de la sexualité.

Des enfants munis de casques de chantier s’activent à rassembler des matériaux de construction. Plus loin, un de leur camarade observe des fourmis effectuer leur lot de tâches quotidiennes tandis que d’autres élèves positionnent des balles en caoutchouc sur des jets d’eau qui les maintiennent en suspension.  Partout, les petites mimines manipulent, touchent, expérimentent. Véritable espace d’exposition interactive, le Vaisseau permet aux enfants, accompagnés de leur école ou de leurs parents, d’apprendre grâce à des ateliers divers et variés. Pourtant, le thème de la sexualité manque à l’appel.

 « Des ateliers sur la sexualité ? Ah non, désolé, on ne fait pas ce genre de chose. » À l’accueil, l’agente prend un air désolé. Il y avait bien une vidéo sur le sujet, il y a deux ans, mais elle a été retirée depuis. « Décision du conseil départemental : contenu trop polémique. » Ni choux, ni cigognes, la vidéo en question était un dessin animé de 16 minutes, dans lequel des enfants échangeaient sur la sexualité et la reproduction, notamment sur la question brûlantede « Comment on fait des bébés ? ». Trop brûlant peut-être, puisqu’en décembre 2017 la décision est prise de retirer la vidéo de l’exposition.

« En même temps c’est vrai que c’était hard. Les enfants sortaient de la vidéo, ils étaient tout rouges. Lui, il avait aimé la vidéo » reprend l’agente en désignant un collègue. « C’était trop hétérocentré, nuance ce dernier, mais c’était bien. Ça n’avait pas plu à un orthodoxe, tout est parti de là. ». Quelques années plus tôt, en 2014, c’est l’exposition du “Zizi sexuel” à la Cité des Sciences de Paris qui était la cible de controverses. Les critiques sur l’éducation à la sexualité prennent de l’ampleur et semblent désormais toucher aussi le thème de la reproduction.

« La vidéo était présente depuis l’ouverture du Vaisseau (en 2005) », explique Christel Le Delliou, adjointe à la directrice en charge de la politique culturelle et des projets du Vaisseau. « Il y avait des parties très explicites, notamment celle où on voyait les deux parents dans différentes positions sexuelles. En général, c’est cette partie-là qui posait problème pour certains visiteurs. Mais globalement, on recevait des messages très encourageants. Les gens trouvaient ça super car la vidéo abordait aussi des sujets importants comme le consentement. » En novembre 2017, une pétition apparaît sur le net pour demander le retrait de la vidéo, dénonçant son caractère pornographique. La polémique enfle, la hiérarchie est alertée, et le conseil départemental décide de faire appel à plusieurs spécialistes de la protection de l’enfance. « Ça a été vu comme une censure, en interne. Pourtant l’idée n’était pas de céder, mais simplement de réinterroger la vidéo à l’aide de professionnels » raconte Christel Le Delliou.

Et les spécialistes sont unanimes : si le contenu de la vidéo n’est pas problématique, son format, lui, peut l’être. Ils font remarquer que les notions sur le consentement et les agressions sexuelles doivent être abordées avec un intervenant, pour favoriser la discussion et la prise de parole des élèves. « Ce qui gênait, c’était que les enfants n’étaient pas forcément accompagnés, et sur des sujets aussi graves, cela peut être contre-productif » explique la directrice-adjointe. « Nous avons donc décidé de retirer la vidéo, avec l’idée de la remplacer par un véritable atelier d’éducation à la vie sexuelle et affective. »

Finalement, le dispositif n’a pas été mis-en-place mais Christel Le Delliou insiste : « Ce n’est pas une renonciation. Cela a toujours été compliqué de parler de sexualité et la situation ne va pas en s’arrangeant d’années en années. Mais nous voulons sensibiliser sur des sujets primordiaux tels que l’éducation sexuelle ou encore le handicap, sujet sur lequel nous avons déjà un atelier. Sensibiliser. C’est aussi ça, le rôle du Vaisseau. »


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search