La statistique expliquée à mon chat

Du 15 au 21 mars, c’est la semaine des mathématiques. Le thème de cette année : « Mathématiques et société ». C’est l’occasion de découvrir une chaîne YouTube qui allie statistiques, dessins de chats et questions de société.

« La statistique expliquée à mon chat » est une chaîne YouTube belge, créée en 2016 par un statisticien (Nathan Uyttendaele), un musicien (Gwenaël Grisi) et une graphiste (Laura Maugeri).

Dans chaque épisode animé, le narrateur explique des notions de statistiques à son chat Albert et illustre ses explications par des mises en situation qui impliquent Albert et ses amis chats. Le ton est léger, les concepts abordés très bien expliqués et les vidéos tout à fait accessibles, même quand on est allergique aux cours de statistiques.

En plus d’expliquer la différence entre corrélation et causalité ou ce qu’est une p-valeur, le narrateur en profite pour soulever des questions de société. Par exemple, dans la vidéo la plus vue de la chaîne, « Combien les pauvres devraient laisser aux riches ? », il explique le principe du coefficient de Gini pour déterminer comment sont réparties les richesses dans un pays. D’ailleurs, l’épisode « [Homéopathie] Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule ? » explique l’intérêt des groupes contrôles lors de tests de médicaments… Un petit rappel qui ne fait pas de mal en période de pandémie. La chaîne n’est plus active depuis 2018, mais rien n’empêche de voir et revoir la vingtaine de vidéos en ligne.

Ce n’est pas la seule chaîne YouTube à parler de maths. Depuis 2011, Mickaël Launay aborde le sujet sur la chaîne Micmaths. Jeux de stratégie, énigmes, pop culture, tours de magie, il y en a pour tous les goûts. Quadriviuum Tremens mélange depuis un an mathématiques, astronomie et musique. Enfin, sur Very Math Trip, Manu Houdart parle de maths avec de l’humour, un nœud papillon et des bretelles.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search