Édito – pour une nouvelle définition ?

Avec 5 millions de consommateurs et 2,5 millions de pratiquants, l’e-sport a de beaux jours devant lui. Cependant, l’e-sport est-il un sport comme son nom semble l’indiquer ? 

Selon Larousse le sport signifie : « l’ensemble des exercices physiques individuels ou collectifs, donnant lieu à compétition ». S’il est difficile de concevoir un exercice physique dans l’esport, les similarités avec les sportifs de haut niveau ne peuvent être ignorées : entraînement intensif, recherche de performance, compétitions … 

Reconnaître l’e-sport comme un sport induirait deux enjeux majeurs. Cette reconnaissance permettrait de donner un cadre à la jeunesse qui veut pratiquer cette activité. « Un esprit sain dans un corps sain », voilà ce qui résume la discipline. Même si l’activité sportive ne semble pas évidente, elle est néanmoins nécessaire à la pratique de haut niveau. Cependant, associer les jeux vidéo au sport insinue qu’ils correspondent à une activité sportive. Jouer au foot aurait la même valeur que jouer sur un ordinateur. A l’heure où les adolescents bougent de moins en moins et sont de plus en plus touchés par l’obésité, cette communication semble contre-productive dans le combat contre les maladies cardiovasculaires.

En soi, il semble tout à fait raisonnable de considérer l’e-sport comme un sport d’un point de vue compétitif, mais il ne faut pas perdre de vue le message envoyé aux enfants et adolescents sur leur santé. Au lieu d’essayer de faire rentrer un carré (l’esport) dans un rond (le sport), pourquoi ne pas créer un nouveau terme pour désigner les activités compétitives qui « muscle le cerveau » ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search