La science où on ne l’attend pas

Six mois, c’est le temps qu’il reste pour visiter le Palais de la Découverte, avant sa clôture pour 4 ans. Une fermeture pour rénovation, qui inquiète les personnels de musée, le public et la communauté scientifique. Depuis plusieurs mois, les critiques fusent sur bien des aspects.

Si la rénovation du bâtiment, créé en 1937, paraît essentielle, il semble que les futurs espaces réduisent de moitié la diversité des contenus proposés. Cela, additionné d’une diminution du nombre de postes et de la perte de l’atelier de fabrication d’expositions, qui fait la richesse de l’établissement, cristallise le mécontentement. Cette rénovation, de plus de 500 millions d’euros, est à revoir. C’est en tout cas ce que traduit une pétition en ligne qui a déjà récolté près de 7000 signatures. Alors serait-ce la fin du Palais ? Pas exactement. Si la rénovation du lieu fait réagir, les activités du Palais se délocalisent parc André-Citroën, dans le 15ème arrondissement de Paris. Aussi, le Palais de la Découverte existera “hors les murs”, en région et sur le Web. Si l’initiative n’est pas nouvelle, elle est de plus en plus favorisée. L’Académie des sciences, en particulier, propose cette stratégie pour parler de science, comme un service à la demande, un peu partout, au quotidien. Même s’il est primordial de conserver des lieux de médiation tels que les CCSTI et Museums, revoir le modèle de rencontre qui présente la science en train de se faire l’est aussi, notamment lorsqu’il s’agit de communiquer les sciences auprès des “non-public” et groupes n’étant pas objectivement et directement touchés par les actions des CCSTI. Par cette démarche, le contact populaire avec la science n’a plus rien de surprenant. La science et la recherche sont illustrées partout: dans la rue, les écoles, les maisons de retraite et même les prisons.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search